Chien autiste

par | Mar 11, 2022 | Santé | 0 commentaires

Il est difficile d’évoquer l’autisme chez les chiens. Il n’est pas prouvé qu’un chien peut souffrir d’autisme, cependant certains symptômes de troubles de comportement en sont similaires.

Autisme et chiens sont des sujets qui ne sont pas opposés, de nombreux chiens sont utilisés pour accompagner les enfants autistes.

 

Doit-on parler d’autisme chez un chien ?

 

Il est difficile d’analyser des troubles mentaux chez les chiens.

Pour cause, il est très difficile de différencier un trouble comportemental d’une maladie mentale chez un animal. Plusieurs experts considèrent que la majorité des troubles mentaux sont propres à l’être humain. L’existence d’une forme d’autisme chez les chiens n’a jamais été réfutée ou prouvée.

Il faut savoir que même chez les hommes, l’autisme est une maladie qui n’est pas très connue dont on ignore les causes exactes.

De ce fait, il est donc difficile de prouver qu’un chien est atteint d’autisme. Un grand nombre de chercheurs considère qu’un chien ne peut développer d’autisme. 

En revanche, certains troubles du comportement du chien comme le syndrome de privation sensorielle sont parfois assimilés à l’autisme des chiens.

 

Les symptômes d’un chien “autiste”

 

Les chiens qui sont atteint du syndrome de privation sensorielle sont caractérisés à tort  comme étant autiste.

Ce syndrome entraîne plusieurs symptômes qui sont similaires a de l’autisme chez les hommes : difficultés d’adaptations, peureux ou comportement agressif, dépression, anxiété.

Cependant, il reste erroné de penser qu’un chien atteint de ce symptôme est autiste.

 

Quels en sont les causes ? 

 

Si le symptôme de privation sensorielle ne peut pas être considéré comme de l’autisme chez un chien, c’est simplement car ses causes ne sont pas les mêmes.

Chez l’homme, l’autisme est considéré comme ayant une cause environnementale, neurobiologique ou génétique.

Le syndrome de privation sensorielle est un défaut d’éducation. Un chiot en est atteint lorsqu’il manque d’attentions et de stimulations lors de ses premiers mois. 

Souvent, on parle de syndrome de chenil, car les chiots qui grandissent entre eux dans un chenil, sans la moindre attention de la part d’humains, en sont la plupart du temps atteint.  

 

Quel traitement pour ce symptôme ? 

 

Ce syndrome chez le chien est assez facile à éviter, il suffit seulement de vous assurez de la bonne socialisation de votre chien durant son élevage, ainsi que durant ses premiers mois chez vous. 

  • Si votre chien en souffre, il est recommandé que vous preniez rendez-vous chez un comportementaliste canin qui vous permettra de réduire son comportement craintif.
  • Si le syndrome est avancé, un traitement peut être prescrit pour votre chien. 

 

Utilisation des chiens auprès des enfants autistes

 

Au sujet des chiens et de l’autisme, il est utile de rappeler qu’il existe des chiens d’accompagnement pour les enfants atteints d’autisme.

De nombreux professionnels considèrent que le chien est un compagnon idéal pour les enfants autistes, et cela pour différentes raisons :

  • Les chiens vont accompagner les enfants dans la vie de tous les jours.
  • Le chien va offrir une relation simple à l’enfant, et va pouvoir l’inciter à communiquer davantage.

Les chiens formés pour accompagner les enfants autistes s’avèrent aussi utile que les chiens pour les aveugles.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.